Étude : la personnalité de l’entrepreneur et son impact sur le succès de l’entreprise

À propos de l’étude

Vistaprint fournit des supports marketing à des millions d’entrepreneurs à travers le monde, qu’ils soient commerçants, artisans, fondateurs de start-ups, exerçant des professions libérales ou encore à la tête de PME industrielles. Pour renforcer le lien avec ses clients, l’entreprise étudie régulièrement leurs habitudes, leurs comportements et leurs opinions sur une variété de sujets autour de l’entrepreneuriat.

L’étude suivante porte sur la personnalité des entrepreneurs. Vistaprint cherche à vérifier l’hypothèse de l’existence de traits de personnalité communs chez les entrepreneurs, et de leur impact sur le succès de leur entreprise.

Résumé des résultats
Cette étude révèle que pour la majorité des entrepreneurs interrogés, « on devient entrepreneur » grâce à son parcours, à ses expériences et à son éducation, mais qu’il faut cependant disposer d’un certain type de personnalité. Notre enquête montre clairement que les entrepreneurs partagent des traits de personnalité, dont l’indépendance, le fait d’être travailleur et digne de confiance.  Ces traits sont par ailleurs, selon eux, déterminants dans le succès d’une entreprise. Enfin, ce même besoin d’indépendance est la raison principale qui pousse les entrepreneurs à se mettre à leur compte.

Méthodologie

 L’étude suivante a été conduite auprès de 500 chefs de petites et micro-entreprise (de 0 à 49 salariés), basés en France et âgés de 18 ans et plus, entre le 31 août 2017 et le 5 septembre 2017. L’enquête a été réalisée par OnePoll, membre ESOMAR, pour le compte de Vistaprint.

 

Résultats

 Introduction

Dans son livre Born Entrepreneurs, Born Leaders, Scott Shane, professeur d’économie et d’études entrepreneuriales à l’université Case Western Reserve aux États-Unis suggère que les gènes déterminent si une personne sera ou non un entrepreneur. Il va même plus loin, impliquant la génétique dans la réussite financière de la personne.

Cette hypothèse soulève de nombreuses questions. Les entrepreneurs sont-ils des individus à part ? Est-ce une question de personnalité ? Ou est-ce que la fibre entrepreneuriale se crée à partir d’expériences ? Enfin, de quoi dépend le succès d’une entreprise ? L’étude menée par Vistaprint a tenté d’y répondre en menant une enquête auprès de 500 entrepreneurs français.

  •  Naît-on entrepreneur ou le devient-on ?

Devenir entrepreneur, est-ce une question de personnalité ? Il semblerait que ce soit le cas pour certains, chez qui l’entrepreneuriat relève véritablement de la vocation. Notre étude révèle ainsi que 10  % des entrepreneurs savaient dès l’enfance ou l’adolescence qu’ils lanceraient un jour leur propre affaire.

10 % des entrepreneurs savaient déjà qu’ils seraient entrepreneurs avant d’entrer dans l’âge adulte

Cependant, pour la grande majorité des chefs d’entreprise, « on devient entrepreneur ». Ainsi, 61 % des entrepreneurs interrogés dans le cadre de notre étude pensent que l’éducation, l’exposition à l’entrepreneuriat et les expériences professionnelles forment l’entrepreneur. D’ailleurs, 62 % d’entre eux se sont lancés en cours de carrière, en ayant déjà une expérience professionnelle.

Si, en règle générale, le fait d’avoir une personnalité bien spécifique ne semble pas « faire l’entrepreneur », elle joue en revanche un rôle non négligeable. En effet, 84 % des entrepreneurs pensent qu’il faut disposer d’un certain type de personnalité pour se mettre à son compte.

infographie-entrepreneurs

« L’être humain est par essence entrepreneur. C’est en troquant et en créant de la richesse que notre espèce a pu survivre. Mais la société nous a en quelque sorte formaté pour faire de nous des ouvriers, des employés, des fonctionnaires. Un certain nombre d’entre nous ont gardé ces qualités innées pour l’entrepreneuriat. D’autres ont développé différents traits de personnalité, que les rendent plus à l’aise et performants dans un environnement corporatif. Il semblerait que pour devenir entrepreneur, il faille un terrain prédisposant (certains traits de personnalité caractéristiques) et surtout une sensibilisation importante, au cours de ses études, de sa carrière et au fil de ses rencontres » commente Michel Cezon, Coach pour Startups chez Cogiteo.

  • Quelles sont les raisons qui motivent les entrepreneurs à se lancer ?

Entreprendre est un parcours du combattant. Très souvent, cela implique de quitter son emploi, de faire des concessions sur sa vie personnelle ou encore de devoir affronter la solitude. Mais qu’est-ce qui pousse les entrepreneurs à travailler aussi dur et à faire autant de sacrifices ? L’argent ? Le succès ? L’égo ? L’étude menée par Vistaprint tente d’identifier les raisons qui rendent les entrepreneurs aussi déterminés à faire croître leur entreprise.

Étonnamment, gagner plus d’argent est un motivateur faible pour ceux qui se lancent dans l’entrepreneuriat. Moins du quart des entrepreneurs interrogés ont mentionné l’argent comme une motivation. En revanche, plus de la moitié des entrepreneurs se disent animés par l’envie d’être leur propre patron (cité par 56 % des répondants) et d’avoir plus d’indépendance (55 %). Parmi les autres facteurs les plus mentionnés, nous retrouvons l’autonomie (46 %), la liberté (45 %), le fait d’être en total contrôle de son travail (41 %), la capacité à pouvoir travailler en accord avec ses valeurs et son éthique (35 %) ou encore la flexibilité (30 %).

TOP 5 des raisons de se lancer
Être son propre patron
Indépendance
Autonomie
Liberté
Contrôle de son travail

Les femmes, plus sensibles aux arguments de flexibilité et d’équilibre travail-vie privée

Les raisons qui motivent les entrepreneurs à se lancer sont parfois différentes selon le sexe. Ainsi, les femmes sont plus nombreuses que les hommes à avoir mentionné le facteur « flexibilité » (37 % contre 26 %), « avoir un meilleur équilibre travail-vie privée (32 % contre 19 %), « réduire le niveau de stress » (14 % contre 7 %) et « l’envie d’aider les autres » (16 % contre 9 %). Les hommes, eux, ont davantage mentionné le facteur « gagner plus d’argent » (26 % contre 21 %).

La moitié des entrepreneurs de la Génération Y valorisent le facteur liberté

Il existe également des différences selon les âges. Les 18-34 ans, par rapport aux plus de 55 ans, sont par exemple davantage intéressés par la liberté (49 % contre 39 %), la flexibilité (36 % contre 25 %), la réduction de leur niveau de stress (21 % contre 3 %) et enfin l’envie aider les autres (25 % contre 7 %). Les plus de 55 ans eux sont davantage motivés par l’indépendance (57 % contre 42 %).

« Devenir entrepreneur requiert de faire de nombreux sacrifices. C’est pourquoi il est essentiel pour un entrepreneur d’être clair sur les raisons pour lesquelles il monte son entreprise. Si l’entrepreneur se cache derrière de fausses motivations, il risque de très vite se décourager. Aussi, nous remarquons que les motivations intrinsèques, comme le besoin de se réaliser ou l’envie d’aider les autres, sont plus enclines à mener au succès et à la satisfaction que les motivations externes –  faire fortune ou asseoir son pouvoir par exemple» fait remarquer Sabine Leveiller, Responsable Vistaprint France.

  • Quels traits de personnalité les entrepreneurs ont-ils en commun?

Les entrepreneurs ne sont pas tous identiques. Pays, culture, classe sociale, expérience, niveau d’éducation ; de nombreux facteurs sont susceptibles de façonner une personnalité. Mais existe-t-il des traits communs aux entrepreneurs, malgré les différences individuelles ?

Il semblerait que oui ! En effet, plus de la moitié des entrepreneurs se décrivent comme indépendants (58 %), travailleurs (57 %) et dignes de confiance (55 %). Et plus du tiers aiment apprendre (45 %) et pensent être curieux (45 %), fiables (44 %), déterminés (42 %), passionnés (40 %) et intègres (38 %).

Si les entrepreneurs ont des traits de personnalité en commun, il semble tout de même exister des différences entre les sexes. Ainsi, les femmes sont plus nombreuses à se qualifier d’indépendantes (66 % contre 53 %) et de passionnées (46 % contre 37 %) alors que les hommes se qualifient davantage d’intègres (41 % contre 33 %).

Infographie Entrepreneurs Traits
Source infographie: https://www.vistaprint.fr/hub/infographie-profil-entrepreneur-personnalite

L’âge des entrepreneurs a-t-il une influence sur leurs qualités principales ? Les résultats de notre étude semblent le suggérer. L’intégrité et le fait d’être digne de confiance sont, par exemple, des traits de personnalité plus répandus chez les entrepreneurs Baby-Boomers (55 ans et plus) que chez ceux de la Génération Y (18 à 34 ans). Ainsi, la moitié des entrepreneurs de plus de 55 ans se qualifient d’intègres, contre seulement 28 % des moins de 34 ans ; et 64 % des plus de 55 ans se disent dignes de confiance, contre seulement 47 % des moins de 34 ans. « Cela pourrait s’expliquer par l’évolution de la personnalité avec l’âge et l’expérience, mais aussi par les changements sociétaux.” Explique Sabine Leveiller.

L’étude de Vistaprint souligne aussi que, par rapport aux entrepreneurs de plus de 55 ans, les jeunes ont davantage tendance à être passionnés (48 % contre 37 %), déterminés (46 % contre 41 %), créatifs (38 % contre 30 %), énergiques (35 % contre 26 %), et sûrs d’eux malgré une expérience moindre (30 % contre 27 %).

Étonnement, les plus de 55 ans sont plus nombreux à se dire capables de prendre des risques.  41 % s’en disent capables contre seulement 25 % des moins de 34 ans.

infographie-entrepreneurs-differences-generations
Source infographie: https://www.vistaprint.fr/hub/infographie-profil-entrepreneur-personnalite

« L’entrepreneuriat n’est pas réservé à un certain type de personnes. Mais il semble pourtant que la personnalité joue un rôle non négligeable dans l’envie d’entreprendre. Si beaucoup d’entrepreneurs partagent certains traits de caractère, des différences subsistent toutefois selon l’âge et le sexe. Pour réussir et garder sa motivation sur le long terme, je pense qu’il est nécessaire de choisir un secteur d’activité qui corresponde à sa personnalité, et de réfléchir également au périmètre de son activité. Une personne créative mais réticente à la prise de risque et sensible au stress pourrait par exemple se retrouver submergée si elle était à la tête d’une start-up en pleine levée de fonds, alors qu’elle pourrait s’épanouir davantage en travaillant sur des missions en freelance » fait remarquer Sabine Leveiller.

  • Quels facteurs contribuent-ils le plus au succès d’une entreprise ?

Chaque histoire de réussite est différente. Mais existe-t-ils des facteurs communs à la réussite d’une entreprise ?

Est-ce la personnalité de l’entrepreneur ? L’accès au financement ? Ou le facteur chance ? L’étude Vistaprint révèle que, selon l’opinion des 500 entrepreneurs interrogés, les 3 facteurs les plus essentiels sont directement liés au fondateur.

  • La personnalité

96 % des entrepreneurs s’accordent à dire que la personnalité de l’entrepreneur a une influence directe sur le succès de l’entreprise. 73 % d’entre eux pensent même qu’il s’agit du facteur le plus important.

  • Les autres facteurs

D’autres facteurs semblent également rentrer en ligne de compte, les plus forts étant liés directement au fondateur. Ainsi, plus de la moitié des entrepreneurs pensent que les compétences du fondateur (à 66 %) et son réseau (à 53 %) sont des indicateurs de succès futur, après sa personnalité.

Presque la moitié des entrepreneurs interrogés pensent également qu’une équipe forte et fiable (à 48 %) et qu’une bonne idée de business (à 46 %) sont parmi les facteurs les plus déterminants dans le succès d’une entreprise.

Moins du quart pense que la chance joue un rôle.

Moins du quart des entrepreneurs interrogés pense que la chance joue un rôle. « Les entrepreneurs ont bien conscience que la chance, au sens propre du terme, n’est pas suffisante pour réussir à long terme. En revanche, il peut être possible de « provoquer sa chance » : en développant son réseau, en restant à l’affût de son environnement et des opportunités et en se donnant les moyens de les saisir » commente Sabine Leveiller.

Il est intéressant d’observer que 46 % des entrepreneurs de plus de 55 ans pensent que la carrière et les précédentes expériences sont un facteur déterminant dans le succès d’une entreprise, contre seulement 24 % des entrepreneurs de la génération Y.

TOP 5 des facteurs contribuant le plus au succès d’un entreprise :
La personnalité de l’entrepreneur
Les compétences de l’entrepreneur
Le réseau et les contacts de l’entrepreneur
Une équipe forte et fiable
Une bonne idée de business

  • Quels traits de personnalité de l’entrepreneur contribuent-ils le plus au succès d’une entreprise ?

    personnalite-impact-positif

Certains types de personnalité favorisent-ils le succès d’un entrepreneur ? Quelles sont les caractéristiques que les personnes qui réussissent ont en commun ? Même s’il est impossible de prédire le succès d’un entrepreneur, ces derniers admettent volontiers que certains traits de personnalité du fondateur soient davantage susceptibles que d’autres d’avoir un effet positif sur le développement de son entreprise.

Ainsi, plus du tiers des chefs d’entreprise pensent qu’un entrepreneur travailleur, digne de confiance, déterminé, indépendant ou encore fiable a davantage de chance de voir son affaire prospérer.

Mais selon leur âge, les entrepreneurs ont des avis divergeants. Ainsi, pour les moins de 34 ans, être digne de confiance est moins important pour le succès de l’entreprise que d’être passionné et déterminé ; quant au contraire, il s’agit du facteur le plus déterminant, après le fait d’être travailleur, chez les plus de 55 ans.

« Il est impossible de prédire le succès d’une entreprise car de nombreux facteurs entrent en ligne de compte. Mais il est certain que le succès à long terme ne peut être attribué à la seule chance. Le fondateur peut accroître les chances de succès de son entreprise s’il possède certaines caractéristiques, comme la capacité à supporter une charge de travail conséquente et une détermination sans faille » note Sabine Leveiller.

  • Quels traits de personnalité de l’entrepreneur peuvent-ils porter préjudice à l’entreprise ?

personnalité-fondateur-impactCertains traits de personnalité du fondateur semblent être bénéfiques au développement de l’entreprise. Mais à l’inverse, la personnalité du fondateur peut-elle nuire au développement de son entreprise ?

Les entrepreneurs interrogés dans le cadre de notre étude pensent en effet que certains traits de personnalités sont susceptibles de porter préjudice au bon développement d’une entreprise. Ainsi plus du tiers des entrepreneurs pensent qu’un entrepreneur ayant des difficultés à gérer l’argent (54 %), étant peu organisé (51 %), peu méthodique (44 %), narcissique (38 %), ayant peur de prendre des risques (37 %), pessimiste (34 %) et manquant de confiance en soi (34 %), a davantage de chances de nuire à sa société de par sa personnalité.

Ici encore apparaissent des différences entre les réponses des entrepreneurs selon leur âge. Les entrepreneurs de plus 55 ans sont par exemple 55 % à penser que la peur de prendre des risques porte préjudice à l’entreprise, contre seulement 30 % des moins de 34 ans.

Ils pensent également à 46 % que le manque de confiance en soi est délétère pour l’entreprise, contre seulement 26 % des moins de 34 ans.

Conclusion

L’étude Vistaprint révèle que pour la majorité des entrepreneurs, « on devient entrepreneur » grâce son parcours, son expérience et son éducation, mais qu’il faut cependant disposer d’un certain type de personnalité.

Notre enquête montre clairement que les entrepreneurs partagent des traits de personnalité. Lorsque nous avons demandé aux entrepreneurs quels étaient leurs traits de personnalité prédominants, presque 60 % ont mentionné l’indépendance et plus de la moitié ont mentionné le fait d’être travailleur et digne de confiance.

Ce besoin d’indépendance se reflète aussi très clairement dans les raisons qui motivent les entrepreneurs à se lancer. Pour la grande majorité, c’est l’envie d’être leur propre patron et d’être indépendant au travail qui a motivé leur choix.

Même si notre étude ne peut nous permettre de prédire le succès d’un entrepreneur, les chefs d’entreprise sont cependant d’accord pour affirmer que l’indépendance, accompagnée du fait d’être travailleur, digne de confiance et déterminé permettent de mettre toutes les chances de son côté.

 

Contact Presse France

Marie Mure-Ravaud

Sr. Marketing & PR Specialist

mmureravaud@vistaprint.com

06 44 70 14 96